LES PRIX DE L'ACADÉMIE


Dès les premières années l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux a récompensé des travaux, notamment scientifiques. Ainsi a-t-elle été la première société en Europe à délivrer un prix de physique en 1715, puis un prix de mathématiques en 1720. Depuis elle s’est toujours attaché à distinguer des œuvres littéraires, des travaux, des mémoires ou des recherches de qualité, ainsi que des personnalités remarquables.
Aujourd’hui encore, l’Académie décerne chaque année une vingtaine de prix couronnant soit des ouvrages, livres, thèses, soit des personnalités pour leurs travaux ou leurs recherches ou pour l’ensemble de leur œuvre, soit des personnes morales, associations, sociétés, organismes…
Au fil des ans, l’Académie a ouvert des prix (Grand prix de l’Académie, prix spéciaux, prix d’honneur…), d’autres ont été initiés par des organismes partenaires de l’Académie (Office du tourisme, mairie, fondations …), mais la plupart des prix ont été créés par des académiciens désireux de distinguer des œuvres ou des travaux dans des domaines ou sur des sujets auxquels ils étaient attachés ; dans ce cas le prix porte le nom de son créateur. Enfin des personnalités proches de l’Académie, désireuses de contribuer à son renom, sont également à l’origine de prix dans un domaine auquel portait leur attention.

Certains des prix sont dotés soit par des organismes partenaires de l’Académie, soit par des personnalités à l’origine de la création d’un prix, le cas échéant par le biais d’une fondation.

L’Académie se réunit en séances privées, avant l’été puis à la rentrée, pour examiner les propositions émanant de tous ses membres : membres résidants, membres honoraires membres associés. Certains prix peuvent ne pas être décernés en raison d’absence d’ouvrages répondant aux critères fixés.
Une plaquette de présentation des prix est réalisée. Les lauréats, et les éditeurs, pour ce qui concerne les ouvrages, sont avisés par lettre.

Les prix sont remis solennellement à l’occasion de la séance publique de fin d’année. Il revient au secrétaire perpétuel de présenter les lauréats qui sont invités à s’exprimer après avoir reçu du président ou d’un membre un diplôme marquant leur distinction ainsi qu’une médaille de l’Académie.

LISTE DES PRIX

PRIX INSTITUÉS PAR L’ACADÉMIE

Grand prix de l’Académie
Il récompense chaque année une personnalité pour l’ensemble de son œuvre, pour ses travaux ou ses recherches, pour ses réalisations dans le domaine des sciences, des belles-lettres ou des arts.

Prix d'honneur
L’Académie peut remettre un prix d’honneur pour distinguer une œuvre, une thèse, une recherche exceptionnelle.

Prix de physique
Dès la fondation de l’Académie de Bordeaux, le duc de la Force, premier protecteur de l’Académie, avait souhaité la création d’un prix de physique. Ce prix fut attribué en 1715 à Jean-Jacques Dortous de Mairan, mathématicien, physicien, musicien, philosophe, membre de l’Académie française, pour son étude Dissertation sur les variations du baromètre. L’Académie a décidé de remettre à l’honneur ce prix de physique depuis 2018 en récompensant des auteurs d’ouvrages scientifiques, des chercheurs ou des personnalités qui œuvrent pour mieux faire connaître les sciences.

Prix de l’innovation scientifique
L’Académie souhaite dorénavant récompenser chaque année un chercheur, un laboratoire, une société qui se distingue dans le domaine de l’innovation scientifique afin de mettre en valeur des travaux de pointe ou des réalisations exceptionnelles par leur avancée, leur vision du futur…

Prix spéciaux
L’Académie peut décider de remettre un ou des prix spéciaux pour couronner
une personnalité, une œuvre, une thèse ou des travaux qui ne rentrent pas dans la définition d’un des prix de l’Académie.

Prix par domaine
L'académie s'attache à distinguer chaque année des ouvrages, des thèses, des travaux, des associations, des sociétés dans les différentes domaines :

Prix des belles-lettres
Prix des arts
Prix de musique
Prix d’économie
Prix du patrimoine


PRIX D’ORGANISMES PARTENAIRES DE L’ACADÉMIE

Prix de l’Office de tourisme de Bordeaux
Ce prix, créé par le Syndicat d’initiative en 1957, récompense un ouvrage historique, littéraire ou artistique, ayant pour sujet principal Bordeaux et contribuant au développement touristique de la ville. Cet ouvrage doit être accessible au grand public. Il est doté par l’Office du tourisme et des congrès de Bordeaux Métropole.

PRIX CRÉÉS PAR DES MEMBRES RÉSIDANTS DE L’ACADÉMIE
(par ordre alphabétique)

Prix Brives-Cazes
Joseph-Emile Brives-Cazes, conseiller à la Cour d’appel de Bordeaux et membre de l’Académie de 1869 à 1887, avait institué dans son testament en 1882 un prix pour récompenser un travail sur un sujet relatif à l’histoire de l’ancienne Aquitaine ou de Bordeaux.

Prix Chassin-Dufourg
Le général de corps aérien Lionel-Max Chassin a fait une brillante carrière dans l’armée de l’Air. Il a été membre de l’Académie de 1950 à 1955. Le colonel Robert Dufourg en a été pour sa part le secrétaire perpétuel de 1973 à 1987. Le prix qui porte leurs noms est un prix d’histoire militaire sur un sujet national, régional ou local.

Prix Jean-René Cruchet
Jean-René Cruchet, médecin pathologiste et pédiatre était professeur de pathologie générale et de thérapeutique, puis titulaire, à partir de 1926, de la chaire de pédiatrie de Bordeaux. Il s’était attaché tout particulièrement à la médecine infantile, notamment par des travaux sur l’enfance délinquante et anormale, sur les arriérés scolaires et sur les maladies nerveuses chez les enfants. Elu à l’Académie en 1931, il a fondé un prix destiné à récompenser les auteurs d’ouvrages de médecine.

Prix Fernand Daguin
Fernand-Eugène Daguin, professeur de géologie en Bretagne, puis à Pau, Montpellier, Bordeaux et Fort-de-France, a été membre de l’Académie de 1943 à 1948. Un lycée à Mérignac porte son nom. Le prix Fernand Daguin récompense un ouvrage consacré aux sciences et à l’environnement.

Prix Louis Desgraves
Louis Desgraves, bibliothécaire et historien, né en 1921, membre de l’Académie à partir de 1955, est à l’origine de ce prix destiné à un ouvrage consacré à l’histoire du livre, à l’histoire des Lumières ou à celle de Bordeaux.

Prix du doyen Jean de Feytaud
Le prix du doyen Jean de Feytaud distingue l’auteur d’un ouvrage ou de recherches dans les domaines de la biologie ou de l’environnement. Jean de Feytaud était titulaire de la chaire de zoologie et de physiologie animale de l’université de Bordeaux et membre de l’Académie de 1936 à 1973.

Prix d'histoire Arlette et Charles Higounet
Charles Higounet, membre de l’Académie de 1960 à 1988, a été un grand médiéviste, spécialiste de l’histoire de l’Aquitaine et de celle de Bordeaux. Son épouse, Arlette Higounet-Nadal, également historienne du Moyen Âge, fut la première femme élue à l’Académie de Bordeaux en 1990. Ils ont institué un prix d’histoire doté par une Fondation qui récompense l’auteur d’une thèse ou d’un travail de recherches sur l’histoire du Moyen Âge de la Grande Aquitaine.

Prix du marquis de La Grange
Adélaïde-Edouard Le Lièvre, marquis de La Grange, membre de l’Institut et de l’Académie de 1856 à 1876, avait légué en 1871 une rente destinée à un prix annuel devant être décerné alternativement à l’auteur d’un livre ou mémoire sur la langue gasconne et sur la numismatique des provinces méridionales.

Prix Guy Lasserre
Guy Lasserre (1920-2001), géographe, fut professeur à l’université de Bordeaux et directeur du Centre d’études de géographie tropicale du CNRS. Initialement baptisé prix d’Outre-mer ce prix récompense l’auteur d’un ouvrage consacré à des récits de voyages ou à l’histoire de la France d’Outre-mer.

Prix Jacques Paul
Ingénieur de l’École Centrale des Arts et Manufactures, membre de l’Académie de 1972 à 1991, Jacques Paul était l’auteur d’ouvrages sur Gustave Eiffel et sur l’histoire des ingénieurs. Le prix portant son nom récompense un ouvrage consacré à l’histoire ou à l’avenir des technologies de l’aéronautique et de l’astronautique, de la défense ou de l’énergie.

Prix du baron Philippe de Rothschild
Le baron Philippe de Rothschild a été membre de l’Académie de Bordeaux de 1973 à 1988. Il avait institué un prix destiné à couronner un ouvrage consacré à l’histoire ou à la célébration du vin. Ce prix est doté en nature par la Société Baron Philippe de Rothschild SA.

PRIX CRÉÉS PAR DES PERSONNALITÉS PROCHES DE L’ACADÉMIE

Prix Edmond Bastide
Edmond Bastide (1876-1968) était passionné d’archéologie et de numismatique. Président de la Société archéologique de Bordeaux, il proposa à l’Académie de créer un prix récompensant l’auteur d’un ouvrage ou de travaux consacrés à la préhistoire et à l’archéologie.

Prix Hubert Grépinet
Le prix Hubert Grépinet, qui date de 1966, est destiné à un ouvrage ou à des travaux de recherches concernant l’histoire de la médecine ou de la chirurgie. Le premier lauréat en fut le jeune docteur Magendie.

Prix Manley-Bendall
Nicolas Bendall Manley (dit Manley Bendall) (1876-1966) était administrateur de sociétés, il fut vice-président de la Société d’océanographie de France. En 1962, il offrit généreusement à l’Académie de doter chaque année d’une médaille d’honneur un ouvrage d’astronomie.

Prix André Vovard
Historien maritime, auteur de très nombreux ouvrages sur l’histoire de la marine, André-Jacques Vovard a été président de la section historique de l’Académie de marine. Le prix qui porte son nom récompense un ouvrage sur l’histoire de la Marine ou sur le port de Bordeaux.